Philippe Pascal n'a pas eu de discographie officielle en solo. Il a toutefois collaboré à différents projets et c'est l'idée de cette page qui ne sera pas forcément exhaustive, mais que je vais tenter de compléter autant que possible.

Evidemment, vous retrouvez les informations concernant les différentes formations sur les pages relatives : Marquis de Sade, Marc Seberg, Philippe Pascale, Pascal et Philippe Pascal and The Blue Train Choir.

Le 23/06/2022, un concert hommage à Philippe aura/a eu lieu à la Cité. Information : https://my.weezevent.com/concert-hommage-a-philippe-pascal?fbclid=IwAR1vNnssPcU4lvlb3pvWKuhoGiElmPOlo0-PgpO_3tkcLCSVzB99eDjlrKQ

En 1990, le recueil "Lignes de fuite" est publié aux éditions Coprah (aujourd'hui épuisé). Celui-ci reprend la plupart des textes de Philippe écrits pour Marc Seberg (il manque tout de même "Une dernière fois" et "Dimanche après-midi"), trois textes écrits pour Marquis de Sade ("Conradt Veidt", "Silent World" et "Rue de Siam". Pourquoi ne pas avoir mis "Final fog (Brouillard définitif)" ?) et une nouvelle parue dans le magazine rennais Confluent, en 1981. Il y a aussi les brouillons de "Quelque chose, noir" et "Revanche" (oui, avec l'écriture de Philippe !), quelques photos, affiches et un dessin fait par Philippe Pascal.

Lignes de fuite

{qaccordion|Vidéos}

Philippe a participé à quelques morceaux en studio ou en live avec différents artistes.

En concert avec Orchestre Rouge pour une reprise de Friction (Television) :

Avec Théo Hakola : En attendant la pluie :

Avec Catleya, "Mes bras" : 

Avec Denner, "Inner voices" :

Reprise de Little Doll des Stooges avec Kalashnikov, 08/04/2011 : 

Reprise avec Dantzig de Conrad Veidt : 

Philippe a participé au court métrage "La voix de Luna". Un extrait ici : 

Philippe fait également une apparition dans le film de Franssou Prenant "Paris, mon petit corps est bien las de ce grand monde" (2000)